19 Jun 2018
Antoinette Fouque – Site Hommage

Antoinette Fouque – Site Hommage

Chefs d'entreprises

Son engagement politique, l'AFD

Antoinette Fouque (http://antoinettefouque-hommage.com/) fait campagne avec les radicaux de gauche pour le scrutin européen de 1994. Elle siège à Strasbourg en tant que députée durant 5 ans. Au moment du bicentenaire de la révolution française, elle fonde l’Alliance des Femmes pour la Démocratie. Membre la commission des droits de la femme au parlement de Strasbourg, elle assure la vice-présidence. Plus que jamais active, l'AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie) fondée à l'initiative d'Antoinette Fouque soutient la gauche, relais du combat des femmes.

La mère de la féminologie

"Le dictionnaire universel des créatrices" est édité en 2013, il met en lumière 40 siècles de création des femmes. Bien sûr, Antoinette Fouque a participé à quelques ouvrages collectifs comme "Mémoire de femme 1974-2004" ou "Génération MLF 1968-2008". La théoricienne exécre les "-isme", qui, selon elle, renvoient à une théorie. Elle invente en conséquence le nom "féminologie". Antoinette Fouque détaillece qu'elle appelle la féminologie dans les pages de 3 ouvrages sortis entre la fin des années 80 et la décennie 2010.

Après des études universitaires en Lettres, Antoinette Fouque s'est lancée dans l'enseignement. Elle collabore avec différentes sociétés d'édition en plus de son statut d’enseignante. C’est en 1972 à la faculté de Vincennes qu’Antoinette Fouque débat au sujet de la sexualité féminine aux côtés de Luce Irigaray, psychanaliste féministe.

Antoinette Fouque défend les femmes en luttes sur toute la planète

Pour Antoinette Fouque, l'épouse du soldat inconnu est plus inconnue que lui. C'est ce qu'elle clame pendant une manifestation parisienne du Mouvement de libération des femmes. Cette militante fonde le Collège de Féminologie et le Club Parité 2000. Aux Nations Unies et partout dans le monde, Antoinette Fouque défend les femmes.

Antoinette Fouque s’est battue tout au long de son existence pour que le droit des femmes progresse. C'est elle qui crée le Mouvement de Libération des Femmes avec le soutien de différentes militantes. Au début de la décennie 80, la grande militante s'envole pour les USA et s'éloigne du MLF. Le MLF est à cette époque victime de luttes internes et perd de l’influence. Antoinette Fouque et les autres militantes font le choix de déclarer le MLF comme une association, nous sommes à ce moment à la fin des années 70.

Antoinette Fouque conservera toujours un ancrage politique marqué à gauche de ses années passées dans un quartier prolétaire. C'est dans un quartier populaire de Marseille qu'elle passe une enfance sereine. Antoinette Fouque a vu le jour à Marseille.