23 Jun 2018
René Mbayen – PDG chez Gulfin

René Mbayen – PDG chez Gulfin

Chefs d'entreprises

La carrière d'un expert en économie à l’international

Les études de René Mbayen (Rene-mbayen) en sciences économiques à Paris sont couronnées par la réussite d'une licence. Le futur économiste obtient un baccalauréat S, il vit alors à Bordeaux. La formation universitaire de René Mbayen se poursuit en France. L'économiste est détenteur d'un certificat en économie remis par la Banque Mondiale.

Les Diocèses de Douala, de Yaoundé et d’Edéa bénéficient de l'aide de René Mbayen. Il s'engage dans l'action sociale, parallèlement à ses activités. L'entrepreneur soutient des associations à but humanitaire. Grâce aux actions qu'il a effectuées pour son pays, René Mbayen a reçu l'Ordre de la Valeur ainsi que l'Ordre du Mérite camerounais. Il fait partie de l'association HOLA MBAI qui octroie des prêts pour financer des projets ruraux. Il est planteur, propriétaire terrien et cultivateur.

En tant que professionnel des sciences économiques et du management, René Mbayen épaule et fournit ses conseils à de multiples établissements publics ou privés. Il administre le Chantier Naval et Industriel du Cameroun et le port autonome de Douala (PAD). La Chambre de Commerce, d’Industrie, des Mines et de l’Artisanat du Cameroun a choisi l'économiste en tant que membre de son comité. René Mbayen participe au Groupement inter-patronal du Cameroun.

René Mbayen à la tête de GULFIN

Les différents produits GULFIN sont commercialisés dans ses stations-service. Depuis 2009, René Mbayen préside le conseil d'administration de la SOFIMAR. René Mbayen dirige GULFIN depuis 2009.

Mise à part la production de gaz et de pétrole, René Mbayen pense que le pays doit s’intéresser aux TIC. Le tourisme peut être un levier de croissance pour l'économie du pays, d'après l'entrepreneur. Le développement de la station balnéaire de Kribi est un exemple à suivre. Les touristes sont attirés par les diverses infrastructures hôtelières de cette région. Comme les TIC sont au centre de la création d'emplois, René Mbayen encourage les PME locales qui investissent dans ce domaine.

Auprès de la SNI, René Mbayen occupe tout d'abord le poste de sous-directeur, ensuite celui de Directeur des Études et des Opérations et pour finir celui de Directeur des Opérations et du Contrôle. Durant son cursus universitaire, le futur PDG suit des stages professionnels au sein de grandes entreprises françaises. Chez Honeywell Bull, René Mbayen devient contrôleur budgétaire. À la fin des années 60, il est stagiaire au sein de groupes bancaires tels que le Crédit du Nord.